CSV Excel CSV
Blog

Réduire le nombre de désabonnements à votre newsletter

Le but de l’e-mail marketing est bien entendu d’augmenter le nombre de destinataires. Aussi bon votre contenu soit-il, et même si vous ciblez votre public, il y aura toujours des destinataires pour se désabonner. Mais cela peut être évité, et ne devrait donc pas vous freiner dans vos campagnes.

Il est cependant utile de connaître certaines des raisons qui peuvent conduire un destinataire à se désabonner. Litmus.com a publié une étude dans laquelle les raisons de ces désabonnements ont été traitées. Nous avons compilé les points les plus importants de ce rapport, et vous les exposons dans le résumé suivant :

Des envois trop fréquents de newsletters :

Même si vous avez de nouvelles offres chaque jour, une fréquence trop élevée de mails vers votre bénéficiaire peut être rébarbatif. Il vaut mieux éviter une fréquence trop assidue : il est recommandé de ne pas envoyer plus d’un mail par semaine. Voyez vous-mêmes : désirez-vous recevoir des mails quotidiens de vos magasins préférés ? Avoir trop de nouvelles d’une marque ou d’une structure, même si elle est dans vos favoris, peut être contre-productif ; jouez avec le rythme le plus adapté jusqu’à obtenir le meilleur rapport entre distribution et suivi.

Il s’agit là de la première raison de désabonnement, avec 54% de votes. Si vous vous rendez compte que votre fréquence est trop élevée, vous pouvez facilement la corriger.

Contenu répétitif ou ennuyeux

La répétition n’est pas nécessairement une chose négative ; il est utile de maintenir une certaine cohérence dans vos contenus, puisqu’ils on motivé l’inscription de vos destinataires. Ainsi, un magasin d’appareils photo ne fera pas d’erreur en envoyant un article traitant de l’éclairage optimal. Mais si ce magasin propose des promotions chaque semaine, par exemple, ce ne devrait pas être le sujet systématique de ses envois.

Un trop grand nombre d'e-mails

Voilà une raison contre laquelle il n’est pas possible de faire grand chose ; le destinataire décidera de lui-même s’il reçoit un trop grand nombre de newsletters. Mais si vos démarches ont été correctement effectuées, et que vous avez correctement ciblé vos destinataires, vous ne pourrez pas faire davantage.

La pertinence du contenu

Chaque destinataire choisit de s’abonner avec certaines attentes. La question est de savoir si votre newsletter sera dans la lignée de ce que le destinataire attend, ou s’il s’est mépris sur votre profil, ou recherche d’autres types de contenus. Dans ce dernier cas, le destinataire aura de fortes chances de se désabonner, même si votre contenu est bon. Mais cela ne doit pas vous préoccuper : ce destinataire ne faisait pas partie de votre groupe cible.

Le destinataire veut utiliser d’autres canaux d'information

Il arrive qu’un destinataire soit à la recherche de questions spécifiques. Imaginons une entreprise qui offre des conseils en rénovation, et une personne abonnée à la recherche d’un angle bien précis, le broyage des planchers en bois, par exemple ; dans ce cas, son désabonnement se fera en raison d’un angle d’approche différent, car le destinataire ne sait si vous allez aborder cette question spécifique.

Un abonnement à une offre

Le destinataire peut s’être abonné dans le cadre d’une offre spéciale. Dans ce cas, il est peu probable que vous renouveliez constamment ce procédé. Il peut donc arriver que le destinataire se désabonne à l’expiration d’une offre.

Un changement de situation

La vie apporte des changements. Si un bénéficiaire a un nouvel emploi, qu’une femme se marie et change d’adresse mail en même temps que de nom de famille, l’annulation d’un compte peut s’ensuivre. Il s’agit d’un autre cas contre lequel il n’est pas possible d’agir ; il est simplement à espérer que les destinataires concernés transfèrent l’envoi des newsletters à leur nouvelle adresse.

Ouverture d’un compte chez un concurrent

Ceci est la plus négative raison de désabonnement à une newsletter ; mais cela ne représente que 8% des cas selon l’étude précitée.

Des canaux alternatifs

L'information peut être diffusée grâce à des mailings, mais d’autre canaux existent évidemment, tels que les blogs, Facebook, etc. Ces canaux peuvent être une chance supplémentaire pour vous de toucher vos prospects.


Pas de mot clé
Date de publication : 27.06.2012

Retour au blog
%

Inscrivez-vous avant le 31.10.2017
et bénéficiez d'un envoi d'e-mailing gratuit vers 2.000 destinataires.

S'inscrire gratuitement